Procrastination VS Bullet Journal

0
824
views

La définition de procrastination ?  » Tendance pathologique à remettre les choses au lendemain » selon le Larousse, ou, selon moi : A 8 heures du matin, après un café tout chaud, direction le lit « le temps de regarder deux trois /trucs sur internet et de se motiver pour la journée ». Oups, à 18 heures, vous y êtes toujours dans votre lit à chercher cette fameuse ? Mince… J’en ai oublié le nom. AH OUI, c’est vrai : Motivation ?

Bon et alors, que vient faire le Bullet Journal au milieu de cette frustration, que je qualifierai comme, fortement liée à l’inactivité de ma journée ?

Disons qu’il joue le rôle du méchant maître d’école qui n’oublie pas d’offrir une belle image à l’élève qui a récolté tous ses points bonus.  

bullet journal

 

Donc motivation ?

Qui sait ? …

Première question : Avez-vous envie de dépenser de l’argent ?

Non ?

Ouf ! Il est gratuit.

Matériel requis :

bullet journal

Un carnet (n’importe lequel) et des stylos.

 

Le principe ? Créer un planning personnalisé à l’année, au mois, au jour.

 

Attends, attends : « Tu crois vraiment que je vais passer 3 heures à créer un planning alors que ça fait 2 mois que je dois brosser mon chat ? » Huuuum… «  Et puis je programme déjà tout sur mon portable ».

Ma réponse : « Euhhhhhh »  ? Oui, bon il m’a eue…

Ce que je peux vous en dire tout de même:  Je l’ai créé en 35 minutes. Certes, j’y avais perdu 3 heures auparavant: (Vous savez le temps de trouver cette légendaire…  Motivation pour le faire).

Mais ensuite ?

  1. Dessiner 3 lignes verticales sur deux pages. Dans les six cases, inscrire les 6 prochains mois.

  2. Pages suivantes : Ecrire le mois actuel et les jours du mois.
  3. Après ? Détailler tous les rendez-vous et tâches que vous avez ce mois-ci. C’est le plus long car tout commence par : « Aller chez le coiffeur, rendre ce dossier…  » Puis viennent s’accumuler  « Téléphoner à Juliette que je dois appeler depuis 6 mois, poster la lettre pour.. Ah mince, où est-elle ? » Etc….

     Un peu d’ordre ferait du bien ? 

Bon, et alors, le réel intérêt de ce planning ?

(Autant acheter un agenda … )

  1. Première raison et pas des moindres : « Flemmarde comme je suis, je n’allais tout de même pas le laisser moisir dans ma bibliothèque après avoir dépenser de l’énergie à le créer. »
  2. Vous vous rappelez quand je parlais du maître d’école ? Nous y voilà ! Vous la sentez la pression, LE Stress, L’ANGOISSE même, à l’idée de ne pas avoir fait ce que vous aviez planifié pour aujourd’hui ? Cela ne vous rappelle pas la boule au ventre que vous aviez lorsque vous alliez en cours sans avoir fait vos devoirs ? Idem.
    Donc le premier jour vous allez oublier et puis….
  3. Le principe se trouve ici :bullet journalCe que vous n’avez pas fait, vous le remettez aux jours suivants. A force, vous n’en pouvez tellement plus de les voir en continu que … Vous le faîtes ! Il y a aussi ce qu’on appelle le principe de migration… Vous savez Juliette ? Bon eh bien à la fin du mois vous vous apercevez que vous ne lui avez toujours pas téléphoné (La pauvre soit dit-en passant… ).

    Alors soit: Cela devient urgent de lui téléphoner et vous mettez un signe « > » devant cette tâche afin de le faire en priorité lors de ce nouveau mois, soit: Vous vous rendez compte qu’elle peut encore attendre quelques mois puisque, de toute façon, c’est à peine si elle se souvient de vous maintenant. Si c’est le cas, vous mettrez un signe « < ».

    Cela signifie que vous la planifiez pour plus tard. Elle n’apparaîtra pas dans la liste du nouveau mois. C’est à ce moment-ci que le planning de 6 mois est utile car vous pouvez placer dans la case « Juin » le rappel pour téléphoner à Juliette par exemple.

     

    Ce qui réside dans ce fondement :

 

bullter journal

A la fin de chaque mois, vous passez en revue tous vos objectifs listés.

 

Il y a ceux que vous avez faits, ceux que vous n’avez pas atteints et qui sont urgent (Vous les annoterez du signe « > » et les placerez dans votre liste du mois suivant) et ceux qui ne le sont pas (que vous annoterez du signe « < » et que vous déplacerez à dans plusieurs mois.

 

Il restera les objectifs qui n’ont plus d’intérêts et que vous pouvez barrer et annuler. C’est, comme je l’ai dit,  la théorie de la migration : Classer les objectifs par priorité et alléger le plus possible votre organisation.

Pour résumer:

C’est comme prendre son aspirateur, tout nettoyer mais s’arrêter à chaque fois que l’on trouve une pièce au sol et la mettre sur la table.

A la fin, vous pourrez trier vos pièces ( Disons qu’il y a des euros, des dollars et des yuans). Vous mettez les euros dans votre porte-monnaie (utiles au quotidien), les dollars sur la table de l’entrée puisque vous retournez aux États-Unis dans 2 mois et les yuans, dans une boîte au grenier, car la prochaine fois que vous aurez l’argent pour aller en Chine ? Probablement pas avant plusieurs années…

 

Pour des explications plus détaillées, voici la vidéo du créateur de l’idée, Ryder Caroll: 

Pour en découvrir plus sur Ryder Caroll voici le lien de son site internet : http://www.rydercarroll.com/

Ps : Avez-vous parfois des insomnies ?

Saviez-vous que le bullet journal peut vous donner bonne conscience tous les soirs ? Il suffit de l’utiliser un tout petit peu différemment : Au lieu d’y annoter toutes les tâches à faire, vous y annotez, la nuit tombée, toutes les tâches accomplies. L’esprit léger, vous dormirez comme un bébé.

Bullet journal

Enregistrer

Enregistrer

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here