BDLS 57 : Réaliser de la peinture marbrée facilement

elize-ebru06-peinture

Aujourd’hui, notre blogueuse de la semaine Elize nous montre comment réaliser de la peinture marbrée facilement.

Bonne lecture  😉

fleur-1

 

J’ai voulu tester par moi-même la peinture marbrée. Le résultat est tout à fait acceptable pour une première. J’ai utilisé ces papiers comme cartes de vœux pour cette année.

Le matériel : investir dans une peinture spécifique
Le matériel pour cette activité est assez courant, sauf la peinture :
• La peinture marbrée est spécifique. Cette peinture est vendue en petites fioles (10/15 euros le lot de 6 couleurs). J’ai versé directement avec les fioles, mais il est possible d’utiliser des pipettes pour plus de précisions.
• Un bac, qui ne craint rien. Dans le cas d’un travail sur papier uniquement, il peut être peu profond.
• Des cures-dents ou piques fins.
• Du papier, des feuilles d’arbres, des objets étanches. Il est possible de réaliser la peinture marbrée sur des supports très variés, la seule contrainte est qu’ils soient résistant à l’eau.
• Une pince. Dans mon cas, j’ai utilisé une pince à linge, ce n’est pas le meilleur équipement, mais ça convient tout à fait pour un usage occasionnel.
• Du papier absorbant, pour nettoyer la surface de l’eau entre deux peintures.

elize-ebru01-materiel-nom

Maintenant que tu es équipé, place à l’action.
Cette activité peut être réalisée avec des enfants, sur certaines étapes. La peinture étant nocive, il apparaît inapproprié de les laisser en autonomie.

1 – préparation du poste de travail
La composition doit être réalisée assez rapidement, il faut donc que tout le matériel soit prêt. Je recommande également de protéger la zone de travail. Dans mon cas, j’ai travaillé au sol, sur une serpillière.

Dans le cas d’une activité avec des enfants, c’est le moment d’énoncer les consignes habituelles et spécifiques. Le calme est nécessaire, il ne faut pas mettre les mains (ou les vêtements) dans le bac, tout doit être fait pour éviter les éclaboussures. C’est un travail collectif : les enfants mettent la peinture et réalisent les motifs, le transfert est assuré par l’adulte.

2 – réaliser les motifs
Choisir environ 3 couleurs pour éviter une explosion de couleurs et avoir une homogénité dans les tonalités.
Les gouttes sont disposées à la surface de l’eau. La première couleur sert de fond, elle doit recouvrir toute la surface du bac. Les couleurs suivantes doivent être espacées.
elize-ebru02-peinture
Une fois les gouttes placées, il est possible de créer des motifs avec un pique.

elize-ebru03-peinture
Voici les conseils à retenir pour la réalisation des motifs :
– limiter les sorties de l’eau du pique.
– favoriser les gestes lents et continus. Former par exemple des 8 sur la surface totale du bac.
– ne pas trop mélanger au risque de créer trop de fouillis et de mixer les couleurs.
Une fois qu’on est satisfait du résultat, on passe à l’étape suivante.

3 – transférer sur le papier et faire sécher

Poser délicatement la feuille à la surface de l’eau. Appuyer légèrement sur le papier pour vider les bulles d’air.

elize-ebru04-peinture

Retirer le papier avec une pince (sinon, la peinture se colle aux doigts). Cette phase est assez délicate. Je n’ai pas encore trouvé la meilleure façon de procéder.

elize-ebru05-peinture

Ensuite, le séchage est assez long, il faut faire preuve d’un peu de patience et prévoir un endroit pour cette phase.

Des résultats encourageants
Les résultats sont au rendez-vous assez facilement (avec des enfants), même si des petits ‘ratés’ sont visibles.
Difficile sur les versions ‘marbrés’ de distinguer mes réalisations de celles de mes filles.

elize-ebru07
elize-ebru08
Pour être bluffé, je te conseille cette vidéo incroyable, qui montre la richesse de cette technique.

More from Graines de Blogueuses

BDLS 40: Flora, la tata gâteau dont tout le monde rêve!

Cette semaine partez à la découverte de Flora et de son blog...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *