Bonjour la cup au revoir le moyen âge !

4
216
views

Vous en avez toutes entendu parler, j’en suis certaine ; la cup, c’est l’objet dont tout le monde parle en ce moment et c’est de cela que j’aimerais vous parler pour mon tout premier article sur GDB car oui j’ai sauté le pas (du magazine collaboratif oui) mais aussi de la cup !

  1. Pourquoi avoir voulu changer ?

On utilise à peu près toutes les mêmes produits : les tampons hygiéniques ou les serviettes hygiéniques. Au tout début de mon adolescence, j’utilisais uniquement des tampons : plus discret, aucune fuite (alors qu’une serviette mal placée et c’est la catastrophe !),pas d’odeur, s’il est bien placé on ne le sent pas … La perfection selon moi. Oui mais non. Lorsque j’ai commencé à consulter un gynécologue, il m’a clairement affirmé que les tampons sont ce qu’il y a de pire : ça assèche l’intérieur, le sang coagule et c’est mauvais ; quand on a ses règles, le sang doit s’écouler et non pas stagner à l’intérieur temps que vous n’avez pas pu vous rendre aux toilettes.

J’ai donc progressivement renoncé aux tampons, (sauf bien sûr lors des baignades) pour me tourner vers les serviettes car c’était le seul moyen que je connaissais à l’époque pour éviter les tampons qui étaient à bannir selon mon gynécologue.

Les serviettes, il faut s’y habituer. Je détestais ça, je trouvais cela vraiment sale, malodorant et désagréable, sans compter le stress de la serviette mal mise ou des cours de sport, mais j’ai été obligé de faire avec puisque je n’avais pas le choix, ou plutôt, je ne savais pas encore que j’en avais un autre.

Quand j’ai commencé la fac, il y avait un gros souci : il n’y a plus de récréations, les cours s’enchaînent, du coup la pause pipi c’est soit à midi, soit entre les cours mais dans ce cas on arrive en retard, où on loupe une partie : résultat, parfois j’avais une serviette de 7h du matin à 12h sans possibilité de la changer, et ça, ce n’est pas hygiénique du tout, c’est juste super mauvais mais je n’avais pas vraiment le choix.

Trois ans à redouter le cycle menstruel à cause de cette impossibilité de passer aux toilettes toutes les 2h comme il est conseillé.

Ajoutons à cela le fait que je voyais de plus en plus d’études sur les pesticides et autres produits super dangereux dans les serviettes hygiéniques, ou le fait, tout simplement que le sang, qui stagne encore une fois, en contact avec la chaleur de votre corps, ça favorise les mycoses.

Vraiment génial tout ça n’est ce pas ?

contenants-serviettes-et-tampons

  1. Qu’est ce que la cup  ?

Avant de commencer, je vous invite à découvrir cette vidéo, qui m’a fait beaucoup rire et qui est une promotion pour la claricup, vous en comprendrez un peu plus ainsi !

Cup, coupe menstruelle, lunacup, fleurcup, meluna… Elles ont des noms différentes, sont de marques différentes également, mais finalement, ce sont les mêmes ! La cup, c’est une petite coupe en silicone chirurgical doté d’une petite tige, ou d’un anneau ou autre petite chose qui vous permet en fait de la retirer plus facilement. Il existe deux tailles, petite ou médium, mais il est conseillé d’en choisir une petite si vous n’avez jamais été enceinte, et une médium ou grande si vous avez déjà eu un enfant.

Le principe est simple, le sang est récolté par la cup (donc ne stagne pas pas directement dans votre corps, mais dans la cup), vous évitez les mauvaises odeurs et les mycoses à condition, de bien nettoyer sa cup et de ne pas oublier de la stériliser à chaque fin de cycle, pour qu’elle soit bien saine en début de cycle ! C’est primordial, la cup s’utilise pendant environ 5 ans, il faut donc en prendre soin et respecter les étapes à suivre pour la conserver de façon saine !

cup-effaye-tout-le-monde

Cet objet fait peur, mais vraiment il n’y a aucune raison ! Je trouve bien plus agréable de mettre une cup plutôt qu’un tampon qui irrite si on est en début ou fin de cycle.

Je ne vous le cache pas, il faut s’entraîner avant le premier cycle, et surtout être à l’aise avec son corps (oui, il faut mettre les doigts, mais c’est votre corps, n’ayez pas honte, et puis allez y progressivement sinon). Pour ma part, j’ai commencé avant mes cycles à m’entraîner à la placer. Il faut plier la cup en « u » puis la rentrer lentement dans votre vagin, desserrer vos doigts pour qu’elle s’ouvre, et elle se place ! Alors oui, comment savoir si elle est bien placée ? Et bien figurez vous que vous le savez tout de suite : quand elle est bien placée vous ne la sentez absolument pas. Si vous avez une gêne, enlevez la cup (vous pincez la cup pour enlever l’effet ventouse, et vous tirez lentement) puis réessayez.

comment-mettre-la-cup

Sans vous mentir, j’ai essayé une bonne quinzaine de fois de placer la cup avant mon premier cycle, et lorsque j’ai eu mes règles j’ai gardé une serviette en sécurité durant deux cycles. J’ai ensuite vu que je n’avais aucune fuite et que j’étais habituée à la placer facilement, plus aucun souci.

Je vous conseille d’essayer sous la douche au début, c’est beaucoup plus simple et pratique.

  1. Mon bilan après 6 mois

J’ai acheté la cup avant mon cycle de juin, cela fait donc 6 mois que je l’utilise. Au début, c’est décourageant : il ne faut pas s’imaginer, qu’on la plie, et hop on arrive de suite à la mettre ; il faut apprendre à connaître son corps, mais ce n’est finalement pas sorcier, une fois qu’on a trouvé le truc c’est tout simple.

Lorsqu’on l’enlève l’effet « ventouse » peut surprendre mais ce n’est en aucun douloureux ! Parfois on s’en met sur les doigts, mais après tout c’est votre sang, n’ayez crainte il ne vous fera rien de mal !

J’ai passé un été absolument parfait, car jamais je n’ai eu crainte d’un fil de tampon qui se balade entre mes cuisses, n’est ce pas ?

Le gros avantage, qui n’est pas négligeable pour moi, c’est que la cup, on peut la laisser en place toute la journée sans la changer, elle est assez grande pour tenir toute la journée (même si on croit perdre l’équivalent des chutes du Niagara, en réalité, on ne perd pas grand chose !) et tout est sain puisque le sang est placé dans la cup, donc aucun souci !

Je place ma cup le matin, la vide le soir, la rince avec de l’eau et du savon de Marseille puis la replace ! A la fin de mon cycle, je stérilise ma cup dans son pot car j’ai choisi une cup dont le pot permet la stérilisation, mais certaines sont vendues dans un sachet donc vous n’avez qu’à faire bouillir la cup dans une casserole !

JAMAIS je ne retournerai aux tampons ou serviettes, c’est juste impossible ! La cup c’est des économies (la mienne m’a coûté 26euros en pharmacie, -j’ai la claricup- mais si on fait le calcul, 26 euros pour 5 ans ce n’est rien à côté du paquet de serviette à 3 ou 4 euros tous les mois), c’est sain (silicone chirurgical) la mienne est fabriquée en France et en plus son boîtier sert de stérilisateur ! Le prix des cups varie entre 15 et 30euros en moyenne, dans 5 ans j’achèterai une cup à 15euros car j’aurai déjà le boîtier.

claricup

Certaines grandes surfaces proposent aussi des cups, sinon elles sont à vendre en pharmacie ! Quand j’ai parlé de la cup à ma gynécologue elle a tout de suite été pour et m’a dit que ça changerait ma vie, elle avait raison.

 La cup c’est la révolution qui a changé ma période de règles.

Et vous ? Prêtes pour le changement ?

4 COMMENTS

    • Pour le nettoyage tu laves ta cup au savon de marseille et à l’eau avant de la replacer, pour la stérilisation, tu la fais bouillir dans ta boite ou dans une casserole pendant 5 minutes, tu l’as sort et tu la ranges et n’y touches plus jusqu’à la prochaine utilisation ! Chez moi ça fait une légère poudre blanche quand elle est bien stérilisée, c’est normal ! 🙂 Tu la stérilises entre chaque cycle surtout 🙂

      ça fait peur mais en fait pas du tout, j’avais les mêmes craintes que toi et j’en ai parlé à ma gyneco, elle m’a rappelé avec beaucoup de classe qu’on ne fait pas bouillir l’instrument de monsieur avant chaque rapport, et que pourtant, c’est un nid à microbes 😉

      En gros, ton intérieur s’auto nettoie, et si tu stérilises bien ta cup entre chaque cycle tu ne risques strictement rien 🙂

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here