La musculation, un sport de fille

4
350
views
Une femme pratique la musculation
La musculation développe la force physique et mentale.

Vous pensez que la musculation est un truc de mec ? Je suis là pour vous faire changer d’avis : la musculation est LE sport que toutes les femmes devraient pratiquer 2 à 3 fois par semaine.

Oui, j’ai bien écrit « musculation », aussi connu comme « soulever des trucs lourds pour gagner des muscles. Pas de « raffermir », « aplatir » ou « resserrer », mais bien développer sa musculature. 

En tant que coach et femme, je suis convaincue que nous devrions toutes faire de la musculation de manière sérieuse (et pas avec des haltères roses de 500 grammes). Et quand j’écris « toutes », je veux parler des jeunes comme des plus âgées, des maigres et des grosses, de celles qui sont en bonne santé comme des badass qui luttent contre la maladie – pour peu que leur médecin les en considère capables à l’instant T.

Et voici une liste des raisons pour lesquelles je suis à ce point fan des haltères :

  • perdre du gras,
  • être plus forte dans la vie de tous les jours (porter les courses, déménager, porter son enfant ou sa valise sans se faire un tour de reins);
  • réduire son risque d’ostéoporose;
  • améliorer ses performances dans son sport de prédilection;
  • réduire les risques de douleurs articulaires, de maux de dos et de blessures;
  • améliorer son taux de cholestérol et sa pression sanguine;
  • réduire son risque de diabète;
  • améliorer son sommeil;
  • lutter contre le stress;
  • lutter contre la dépression;
  • apprendre à aimer et respecter son corps pour ce qu’il peut accomplir;
  • se fixer des objectifs qui vont au-delà de la balance;
  • prendre goût à l’effort et au dépassement de soi;
  • prendre confiance en soi;
  • prendre conscience de son potentiel en badassitude.
Marilyn en pleine séance de musculation
Même Marilyn faisait de la musculation…

D’ailleurs pendant 2 mois cet été j’ai arrêté la musculation. J’ai fait du cardio, du HIIT, des cours de boxing et de Zumba, j’ai couru dans la campagne… mais je n’ai pas soulevé de trucs lourds pour le plaisir de les reposer.

Que m’est-il arrivé?

  • J’ai déprimé. Pas immédiatement, mais au bout de quelques semaines c’était net: je me sentais « sous la vague », triste, sans motivation ni énergie.
  • J’ai mangé – n’importe quoi. J’avais des fringales de chocolat, de glaces et de biscuits que je n’ai pas d’habitude. Et pas moyen d’y résister.
  • J’avais mal partout. Au dos, aux genoux, à l’épaule… J’ai l’impression d’avoir pris 20 ans en 2 mois.

Pour toutes ces raisons, j’ai repris le chemin de la salle de sport pour retrouver mes chères haltères. Dès la première semaine j’ai remarqué un progrès dans mon humeur, la disparition des fringales et de la plupart des douleurs. Je crois que je suis dépendante à la fonte…

Et vous, avez-vous déjà fait de la musculation? Voulez-vous essayer?

Enregistrer

Previous articleBDLS 42 : STRAWBERRY BLONDE VOUS FAIT VOYAGER AUTOUR DU MONDE
Next articleApprendre à rêver : la fille cachée derrière le blog
Bonjour, je m'appelle Cécile et j’aide les femmes à perdre du poids, à gagner de l'énergie et de la confiance en elles. Je leur montre comment transformer l'image qu’elles ont d’elles-mêmes pour devenir plus actives, dynamiques et fortes – à l'intérieur comme à l'extérieur. Je suis diplômée de l'American Council on Exercise, qui est la plus grande association de certification au monde pour les professionnels du sport et de la santé. Quand je ne suis pas en train d'expliquer comment se faire des abdos en acier, ou d'écrire un article sur la nutrition, je gribouille des romans fantastiques, mets des paillettes dans les cheveux de ma fille et fais des papouilles à tous les chiens du quartier.
SHARE

4 COMMENTS

  1. Bonsoir
    Tu peux investir dans une ou deux kettlebells ou un sac lesté (il y a les 2 chez Decathlon par exemple) et t’entraîner chez toi. 5 min d’échauffement et 20 min de musculation 3 fois par semaine peuvent faire des miracles! 😉

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here