Les anglo-saxons et la littérature : Une grande histoire d’amour

2
98
views

Après un road trip en Irlande du Nord, deux constats s’offrent à vous :

  1. Les irlandais aiment la bière (beaucoup).
  2. Les irlandais aiment la littérature (énormément).

 

En une semaine sur l’île d’Émeraude, on ne compte plus les bookshops croisés et les pubs visités (et inversement proportionnel ET égal) ! Loin de s’apparenter à d’éventuels attrapes-touristes, ces librairies sont la vitrine de l’amour que portent les anglo-saxons à la littérature… à la lecture. Les boutiques, les campagnes publicitaires et la culture de l’objet-livre montrent à quel point nos amis d’outre-manche aiment lire et font de la littérature un élément clé de leur identité.

Départ pour Belfast imminent !

Des librairies à chaque coin de rue.

En déambulant dans les rues de la capitale de l’Ulster, une chose vous frappe : Le nombre hallucinant de librairies au mètre carré ! Bien qu’en exagérant un peu, l’agencement d’une rue correspondrait à Un pub, un bookstore. En amoureux des livres et de la pinte, vous avez donc trouvé le Paradis.

En passant le pas de la porte de ces temples de la lecture, vous êtes enivrés par l’odeur des vieilles reliures, des pages cornées et légèrement jaunies par le poids des années. Parce que oui, beaucoup de ces librairies sont en réalité ce que l’on pourrait appeler des bouquinisteries : Le début d’une seconde vie (voir plus) pour des milliers de livres en attente d’un nouveau lecteur.

Les anglo-saxons et la littérature : Une grande histoire d'amour

Faiblement éclairées, ornées de pans entiers de livres classés par genres, ces librairies offrent un large choix au lecteur confirmé comme au passant désabusé ! Une fois entré, le temps s’arrête et vous ne savez plus où donner de la tête. Du thriller au livre d’histoire en passant par le manuel du parfait gazon anglais, TOUT est disponible, sauf peut-être la dernière nouveauté.

Au gré des journées passées à se promener dans Belfast, vous découvrez que beaucoup de ces bookshops vendent aussi des vinyles, des jeux vidéos et des affiches vintage !

De toutes les librairies visitées à Belfast, petit coup de coeur pour le bookstore No Alibis situé sur Botanic Avenue... Plus que de simples livres, cette librairie propose de sublimes éditions des grands classiques de la littérature, et ce, à des prix vraiment raisonnables !

Les anglo-saxons et la littérature

Mention spéciale à David, le libraire derrière cette touche d’humour qui fait mouche !

les anglo-saxons et la littérature

Librairie indépendante, No Alibis possède son site web et ses réseaux sociaux que vous pouvez visiter en cliquant juste ici  !

Si les nombreuses librairies de la ville rappellent aux touristes l’importance de la littérature dans la culture anglo-saxonne, un autre élément bien plus surprenant vient marquer nos esprits de français : Les références aux classiques de la littérature sur les affiches publicitaires !

La littérature dans la publicité.

Des références aux grands classiques littéraires sur les affiches d’abris bus ? Si le concept peut nous paraître original, les anglo-saxons ne sont absolument pas surpris de voir l’oeuvre de Jane Austen promouvoir de l’alcool ! Détournant le titre du roman Orgueil et Préjugés (1813), la célèbre marque de vodka met en avant sa boisson sur fond de drapeau multicolore.

14273309_10154600844119558_371882657_o

À quand la campagne publicitaire d’un grand horloger criant haut et fort qu’il a RETROUVÉ LE TEMPS PERDU ? Proust ne serait peut-être pas d’accord, mais la référence aurait le mérite de faire rire… Les anglo-saxons n’ont peur de rien en matière de publicité, et ce n’est pas Culture Pub qui dira le contraire !

Autre observation après une semaine en immersion chez les irlandais : Leurs magnifiques couvertures de romans… Et ce ne sont pas les seuls ! Tous les pays anglo-saxons y portent un intérêt tout particulier.

La culture de l’objet-livre.

Nul besoin de se rendre à Belfast, Londres, New-York ou Toronto pour s’en apercevoir, les anglo-saxons vouent un culte aux beaux livres. Et par “beaux livres” nous ne désignons pas les livres d’Art mais ceux tout simplement “esthétiquement beaux” ! À quoi tient cette fascination pour l’objet-livre ? Nous ne saurions le dire. Mais force est de constater qu’une bibliothèque composée de romans parus dans des éditions anglophones aura nettement plus de classe que les autres.

Tout d’abord, les grands classiques de la littérature sont réédités dans un style vintage : Couverture en carton, titre travaillé (en dorure ou autre) et jeux de couleurs apportant à l’objet un cachet certain. Les tranches des livres sont mises en valeur de sorte que même rangés sur une étagère, les romans soient toujours bien visibles et reconnaissables entre tous !

Parmi ces maisons d’éditions anglo-saxonnes, il en est une dont les ouvrages sont uniques : Folio Society, maison d’édition  dont voici le lien !

Victimes d’un coup de coeur magistral pour ces couvertures, nous avons ramené un petit souvenir dans nos valises… Arthur Conan Doyle et son grand classique Le chien des Baskerville !

Les anglo-saxons et la littérature

Alors, êtes-vous adepte de la littérature comme les anglo-saxons ?

Le sujet vous intéresse ? Retrouvez d’autres articles sur AbracadaBooks !

Enregistrer

2 COMMENTS

  1. Un article très bien écrit et qui fait mouche ! J’ai envie de sauter dans l’avion et d’aller voir de plus près ces petits lieux que j’imagine très bien… En amoureuse du livre et de la bonne bière, j’avoue que cet article était fait pour moi, et je ne suis pas déçue, loin de là ! ♥
    Des bisous, très beau travail !
    Camille

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here