Au secours, je ne sais pas profiter de mes vacances!

0
38
views
Nous sommes tous d’accord, les vacances servent à DE-COM-PRE-SSER ! Seulement voilà, pour certaines personnes, le mot « vacances » rime plus avec STRESS qu’avec détente !
Plus de personnes qu’on ne le pense sont concernées par ce phénomène de stress qui survient alors que les vacances approchent à grands pas ou sont déjà là.
  • La peur de ne pas avoir fini la tonne de travail qu’on nous a confiée avant de partir en vacances.
  • L’angoisse de ne trouver personne pour garder nos petits compagnons que l’on aime tant, mais qui ne peuvent pas partir avec nous.
  • Le fait que l’on nous ait imposé la période à laquelle on devait prendre nos vacances, car tout le monde veut partir à la même période.
  • L’angoisse des vacances en famille… Eh oui se retrouver dans la maison familiale n’est pas forcément un plaisir pour tout le monde…
  • La peur de lâcher prise, de se retrouver avec ses pensées.
  • Se mettre la pression pour avoir des vacances réussies et en fin de compte ne pas en profiter.
Bref, si vous vous reconnaissez dans cette description, cet article est fait pour vous 😉

Comment partir détendue en vacances?

 
Aujourd’hui, l’épuisement devient plus moral que physique. Voilà pourquoi il est nécessaire de profiter de cette période de vacances qui nous est donnée pour essayer de relâcher et recharger les batteries !
Je vous propose ici, quelques conseils, qu’il m’est arrivé moi-même, de mettre en place pour passer de bonnes vacances :

1- ANTICIPER :

Ce n’est pas pour rien que c’est la première des règles ; anticiper permet de partir l’esprit plus léger ! En effet, que l’on ait des animaux à garder, des fleurs à arroser ou une location à réserver, mieux vaut ne pas s’y prendre à la dernière minute ! Pour les animaux et les plantes à arroser, pensez à vous renseigner auprès de vos amis et de votre entourage environ deux mois à l’avance (cela laisse une bonne marge de manœuvre pour les imprévus de dernière minute), surtout si vous partez en pleine période estivale ! Eh oui, vous n’êtes pas les seuls à prendre des vacances à ce moment-là.
Pensez également à prévoir, quelques jours avant le départ, un moment où vous montrerez à la personne en charge de garder vos animaux ou arroser vos plantes, où se trouve la nourriture pour chat/chien (la quantité à leur mettre, etc.), quelles sont les plantes à arroser… Et évidemment pensez à leur fournir un double de vos clefs.
Pour ceux qui n’ont personne pour garder leurs animaux voici 2 sites (dont un collaboratif) qui proposent leurs services et dont je trouve le fonctionnement intéressant et rassurant pour les propriétaires: Ani Seniors et Animal Keepers.
Pour ce qui est de la réservation d’une location, de billets d’avion, etc., pensez à vous renseigner sur les tarifs, les disponibilités, le trajet… dès que vous avez connaissance de vos dates de congés. Cela permet de prendre le temps de choisir, d’étudier toutes les solutions que vous avez, en fait, de poser les choses calmement ! Sans précipitation, on fait moins d’erreurs !

2- FAIRE UNE CHECKLIST :

Faire une petite liste de toutes les choses (importantes) à ne pas oublier. Cela permet, le jour J d’avoir l’esprit en paix.

3- PRENEZ LE TEMPS:

Si vous avez un long voyage en voiture à effectuer, pourquoi ne pas faire quelques étapes avant d’arriver à destination ?! Cela permet de découvrir du pays sans s’exciter derrière son volant, car il y a des embouteillages et que vous ne serez pas à l’heure pour prendre les clefs de votre location (par exemple).

4- DÉBRANCHEZ ET POSITIVEZ!

Ça y est, vous êtes arrivés ! Alors même si vous n’avez pas choisi la période à laquelle vous vouliez partir, même si vous êtes parti en laissant un dossier non bouclé au travail, c’est trop tard, vous êtes bel et bien loin de chez vous ! Alors le mieux que vous puissiez faire, c’est d’essayer d’en profiter. Si vous avez réellement besoin de rester joignable pour des choses importantes (je dis bien importantes !), déterminez à l’avance avec votre patron, collègue, secrétaire, un créneau auquel vous serez disponible ! Et tenez-vous-y !
Oui, je sais le « lâcher-prise » ce n’est pas votre truc, pourtant, comme je le disais plus haut, vous êtes loin de chez vous. Alors la seule chose qu’il vous reste à faire, c’est d’accepter de ne pas pouvoir tout contrôler (dans cet endroit qui vous est inconnu) et de relativiser en vous disant que cela pourrait être « pire », tout de même ! Profitez de ce « lâcher-prise » pour lire un bon livre, allez vous promener, vous ressourcer…
Si vraiment vous vous retrouvez seuls avec vos pensées ou si, rien faire vous est insupportable, faites en sorte de vous aménager quelques activités dans la semaine (activité nautique, équitation, poterie, tennis…). Cela vous occupera la matinée ou l’après-midi et vous permettra de découvrir une activité que vous ne connaissiez peut-être pas ! (les stages sont aussi très pratiques quand on a des enfants et que l’on veut se retrouver seul pour profiter en amoureux de ses vacances.).

5- SAVOIR DIRE NON:

Pour ceux qui n’ont pas d’autre choix que de partir en vacances dans la maison familiale où se retrouvent frères, sœurs, grands-parents, cousins, cousines, oncles et tantes… Il est important de savoir dire NON parfois. Tout le monde sait que se retrouver sous le même toit, avec des gens (même si c’est de la famille) qui n’ont pas les mêmes habitudes/rythme de vie, la même façon d’éduquer leurs enfants que vous peut parfois être source de conflits. Alors pour remédier à ces tensions qui feront passer à tous de mauvaises vacances, pourquoi ne pas essayer de mettre en place un planning du tour de vaisselle, du couvert, du ménage, des douches… Cela évitera que ce soit toujours les mêmes qui fassent à manger, qui fassent la vaisselle etc.
Pensez aussi à vous isoler de temps en temps, à vous mettre dans votre bulle, cela permet de ne pas être h24 avec votre entourage et donc d’être plus détendu !
Enfin, apprenez à dire non aux choses que vous ne voulez pas. En vacances, il n’est pas question de subir les choses… Oncle Roger vous demande de vous occuper de ses enfants pour la énième fois, car il a prévu de profiter du temps pour aller faire de la voile ? Mais vous vous n’aviez qu’une envie, vous détendre seul (ou juste avec vos enfants) sur la plage ? Dites-lui (gentiment) que cette fois, il va devoir trouver quelqu’un d’autre pour garder ses enfants.
Bref, vous l’aurez compris, les vacances ne sont pas votre ennemis alors positivez et surtout PRO-FI-TEZ !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here