BDLS 30 : Bucket list à faire avant nos 30 ans!

2
53
views
Bonjour les amis !
Nous sommes ravis de revenir aujourd’hui et pour la première fois en dehors de notre blog (que de premières fois en si peu de temps, nous sommes toutes choses!) avec un article qui portera sur cette liste de chose que nous voulons faire avant d’avoir trente ans. Vous voyez de quoi je parle ? Cette liste de rêves énormes, de choses qu’on aimerait pouvoir faire ou avoir et qu’on garde dans un coin de notre tête en se disant « Il faut que j’y arrive un jour ! ». Rassurez nous, on est quand même pas les seuls à faire ça une fois qu’on se retrouve avec un verre dans la main pendant une petite soirée au calme et entre amis ?

Pour vous resituer un peu le contexte cette liste que nous avons écrite, date d’il y a deux ans, alors que nous n’étions encore que deux jeunes enfant de 20 et 22 ans. Tous les deux dans une période pas forcément la plus agréable de notre vie. Nous avons passé quelques jours ensemble pour nous ressourcer et surtout nous faire du bien. Autour d’un verre, l’idée que ce moment de passage à vide ne durerait pas, nous nous sommes mis à écrire nos buts, ces choses qu’on voulait réaliser avant d’avoir trente ans et en se disant que ce petit moment de vide de notre vie ne serrez que temporaire. Une fois bien caché dans nos affaires, nous l’avons oublié et sommes retombés dessus il y a quelques jours. C’est pourquoi aujourd’hui, nous avons décidé de vous faire partager cette liste de choses que nous espérons, pour que vous puissiez avoir l’occasion de nous connaître encore un peu plus et parce que nous nous sommes dits que ça pourrait être amusant.C’est donc parti pour la liste de nos objectifs un peu farfelus !

Clo:

Avoir un travail qui me plaît : On va commencer par du assez commun, c’est vrai, qui a déjà dit « Moi je veux un travail dans lequel je ne suis pas bien, qui n’ait rien d’intéressant à mes yeux ! » Personne je pense, ou qu’on me présente cette personne. Bon le point positif, c’est que je sais le métier que je veux faire ou du moins dans quelle branche m’orienter et malgré une formation un peu catastrophique, j’en ai toujours envie. Travailler dans le monde du livre.
Publier un livre : Vous allez me dire : « Il faudrait d’abord écrire ! » et même si ce n’est pas un sujet que je vais souvent aborder sur les réseaux sociaux ou sur le blog, par manque de confiance en moi, j’écris et même au quotidien.

Emmener mes parents et mon frère au Canada : Avant que je vienne au monde, mes parents ont failli aller vivre là-bas. Mon père avait déjà trouvé un travail, ils s’étaient renseignés sur des logements, où vivre, sur le prix que ça leur coûterait pour y aller. Le départ était prévu pour après ma naissance, mais mon grand-père est tombé très malade. Ils ont donc décidé de rester pour lui et ma famille, ensuite… et bien la vie a continué et ils n’ont plus jamais eu l’occasion de parler de ce projet. Mais ça reste toujours un de leur rêve et ils nous l’ont transmit à mon frère et moi. Alors voilà, un jour j’y emmènerais ma famille.

Plus réalisable, Aller à Disneyland : En réalité, entre le temps où j’ai fait cette liste et maintenant, je suis allée à Disney, mais je le laisse car je n’irai jamais trop souvent là-bas.

Visiter mes destinations de rêves : Je ne suis pas souvent sortie de mon pays natal et pourtant j’ai la bougeotte. Prendre le train, l’avion, le bateau ou le pédalo, ça ne me gêne absolument pas tout ce que je veux c’est avoir le moyens de voyager. J’ai d’ailleurs déjà en tête les destinations de mes rêves et je ne sais pas si je les ferai toutes avant d’avoir trente ans, mais je le ferai !

Visiter un volcan : Je ne sais pas pourquoi je l’ai mis en réalité… J’y ai jamais repensé après l’avoir écrit, mais oui pourquoi pas, bon si possible je préférerais qu’il n’entre pas en éruption au moment où j’y suis, je me sens pas super quand il fait trop chaud ! Mais je me souviens que lorsque j’étudiais les volcans en primaire, je trouvais ça magnifique.

Avoir ma propre librairie : Je disais plus haut que je rêvais de travailler dans le monde du livre. Tenir une librairie ou publier un livre sont mes deux plus gros rêves au niveau travail ! (Non en faite j’aurais voulu devenir chanteuse aussi quand j’étais petite, mais comment vous dire… J’aime le chant mais le chant ne m’aime pas!). Je disais donc, une librairie, avec l’idée que je me fais d’une vraie bonne librairie, où je ne ferais pas vivre un enfer à mes employés comme mon ancienne patronne le faisait !

Aller à Orlando dans le parc Harry Potter : (Et voilà qu’elle nous re casse les pieds avec Harry Potter), mais oui, ça limite si je pouvais le faire même avant mes 25 ans, ça m’irait très bien ou maintenant, et les studios aussi ! Aller zou, je fais ma valise, j’y vais.

Faire un saut à l’élastique : J’ai le vertige… Mais j’adore me faire peur, c’est mon côté un petit peu maso qui ressort et que j’aime entretenir. J’aurais trop peur de sauter en parachute, la trouille que le sac ne s’ouvre pas ou que prise de panique, moi je ne l’ouvre pas (normalement on saute obligatoirement avec un moniteur, mais dans mon cauchemar, lui il s’est évanoui aussi!). Et même si la sensation de te dire que tu vas te manger le sol la tête la première en sautant à l’élastique, là au moins tu sais que se sera pas de ta faute ! D’une on le voit pas venir, de deux, c’est pas toi qui règle le bazar, de trois tu as juste à te jeter et de toutes façons s’il y a eu un problème technique, tu n’auras pas le temps de t’en rendre compte.

Lire tout les livres de ma bibliothèque, tous ceux qu’on a pu me conseiller, tous ceux que j’achèterai dans un futur proche, regarder les films, séries que mon entourage m’a recommandées. Et ça déjà, ça me prend deux vies entières !

Mika

Ce n’est pas toujours évident de passer après Clo, elle a déjà dit beaucoup de choses et, comme nous ne sommes pas amis pour rien, j’ai souvent les mêmes à raconter…
Cette soirée, nous étions tous les deux, nous avons eu cette idée étrange d’établir cette liste après avoir regarder une pièce de théâtre qui nous a fait énormément rire et que nous ne serions pas contre de la revoir : Bonjour Ivresse. Bon, nous n’avons pas forcément pris exemple sur le titre en nous disant qu’il fallait absolument boire pour faire une liste de nos rêves mais, un petit verre nous a aidé à nous délivrer et à nous livrer aussi l’un à l’autre. Même si nous sommes des amis de longue date maintenant (parce que oui, notre rencontre en classe de Seconde commence à dater), il y a des choses qu’on ne s’est pas forcément dites.

Voici la liste que j’ai écrit il y a deux ans…

Un boulot : à l’époque, j’étais en pleine recherche d’un travail… ça n’a pas été facile, je ne savais pas ce que je voulais faire, j’avais arrêté les études après plusieurs échecs et surtout, je ne voyais pas ce que je pouvais faire de ma vie… une superbe vision de l’avenir à 22 ans, n’est-ce pas ?! Bref, depuis les choses ont changé, j’ai trouvé un boulot et surtout un objectif de carrière. Donc, on peut dire que ce désire est presque réalisé mais j’ai encore du chemin avant d’avoir ce que je souhaite totalement.

Écrire mon livre : oui, je sais ce que vous allez dire : « mais c’est deux là nous disent les mêmes choses ! » et je pense que je vous répondrai « c’est parce que nous nous sommes bien trouvés ». Je ne vais pas beaucoup développer sur ce sujet, tout comme Clo je suis assez pudique en ce qui concerne l’écriture d’un livre. Les idées et les histoires ne me manquent pas, c’est quelque chose que j’ai au fond de moi et je sais qu’un jour je le ferai, avant ou après trente ans ! (d’ailleurs le blog est un moyen pour moi d’écrire et d’être lu par d’autres sans que j’ai honte de moi… ah l’éternel problème du manque de confiance en soi).

Avoir mon indépendance : quand l’avenir n’est pas certain, il n’est pas facile de partir de chez ses parents… c’est qu’on y est bien chez Papa et Maman mais, il y a des moments où la cohabitation peut s’avérer compliquée. Alors oui, j’espère bien avoir mon appartement, mon cagibi, mon placard sous l’escalier avant mes trente ans ! Je ne compte pas faire un remake du film Tanguy !

Voyager : il y a quelques années, je suis parti en Irlande ! L’un des plus beaux voyages que j’ai pu faire. Un pays magnifique avec son histoire et ses légendes qui m’inspirent et m’intriguent. L’Irlande a été pour moi, un séjour exceptionnel que j’espère vraiment refaire très vite et pourquoi pas avec une super copine qui partage cette envie. J’aimerais retourner chez ma tante en Espagne (mais je n’irai pas seul, j’emmènerai ma mère pour qu’elle puisse voir sa sœur qu’elle ne voit pas souvent).

(attention moment pathétique de l’article)

Trouver l’amour : j’avais écrit ça, oui… quand je bois un verre, je deviens tragiquement romantique. Que c’est triste ! mais bon, c’est vrai que d’avoir une personne pour partager ses rêves ça fait toujours du bien. Et faut bien que j’ai quelqu’un avec qui élever mon chat quand j’aurai mon chez moi !

The Wizarding World of Harry Potter et les studios à Londres : bah ouais pour moi aussi c’est un rêve ! Nous sommes deux grands fans de cette saga magique alors il est plus que logique que nous voulions y aller. Je regarde très souvent des vidéos du parc sur internet ou des photos de gens qui y sont allés et qui l’affichent sans gêne sur des blogs… ils ne pensent pas à nous, à la souffrance que ça nous procure ! Un jour j’irai acheter ma baguette magique dans la boutique du parc et je reviendrai sur mon balai volant ! (il se fait tard alors je commence à dire n’importe quoi…).

Un sac de luxe : c’est quelque chose de futile je sais mais, je suis accro aux sacs. J’en ai une quinzaine, de tous les styles et j’ai dans l’idée, depuis quelques années maintenant, d’en acquérir un d’une grande marque de luxe !

(moment Bisounours, licorne et arc-en-ciel)

Être heureux : pourquoi il faudrait toujours chercher à avoir ou faire quelque chose de spécial ? c’est bien aussi d’être tout simplement content de ce que la vie nous donne. Donc, avant, pendant et après mes trente ans, je veux tout simplement être heureux dans ma vie, avec tous les gens que j’aime ; ma famille et mes amis qui sont devenus une seconde famille. Voilà le plus important en fait, qu’importe ce que je pourrais ou non faire dans le futur, je veux être heureux !

 Voilà, comme vous aurez pu le constater, nous avons plutôt intérêt à ne pas traîner vu tout ce que nous avons prévu. On espère que l’article vous a plu, qu’il vous aura donné, pourquoi pas, l’envie de faire une liste de vos objectifs ou de vos rêves pour le futur. Même si ce n’est que pour rire, vous verrez que l’idée peut-être libératrice, faire du bien au moral quand il n’est pas au plus haut et surtout peut déclencher de bonne crise de rire si vous fêtez ça en bonne compagnie ! Sur ce, on vous laisse et on vous embrasse.

2 COMMENTS

    • En lisant l'article de Remède à l'ennui avant de le publier, nous l'avions trouvé très inspirant et nous avions aussi eu envie de dresser notre propre Bucket list! Comme toi, je pense que j'y mettrais beaucoup de voyages (en sac à dos!) et un saut en parachute 🙂 N'hésites pas à m'envoyer le lien de ton article si jamais tu publies ta propre bucket list, je serais ravie d'aller la lire ♥

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here