☆ BDLS 27: Le moment où j’ai voulu devenir végétarienne ☆

    4
    9
    views
    Ma famille est plutôt du genre à manger de la viande tout les soirs. Pour mon père, s’il n’y a pas de viande dans un repas, ce n’est pas un vrai repas. Même s’il y a une tranche de jambon ou quelques lardons, ça ne lui suffit pas à combler ce « vide ». Aussi, je n’étais pas du tout destinée à devenir végétarienne, surtout il y a quelques années quand j’étais encore chez mes parents et que je devais me conformer aussi à ce que voulais manger les autres membres de ma famille. Et puis un jour, c’est en regardant un épisode de la série Les Simpsons (celui justement où Lisa arrête de manger de la viande après avoir vu un petit agneau trop mignon) que j’ai eu le projet de devenir végétarienne. Je vous l’avez dit dans mon interview, je suis très influençable! 
     
    Mais contrairement à Lisa Simpson, je savais déjà quel animal j’avais dans mon assiette au moment de manger. Alors pourquoi commencer maintenant? Quel a été l’élément déclencheur? Et bien, hormis le fait que je n’ai jamais été une très grande amatrice de viande non plus, il y avait à cette période beaucoup d’articles sur internet qui expliquaient qu’il y avait dans le monde une surconsommation de viande, ce qui avait des effets néfastes sur l’environnement et que si une partie de la population devenait végétarienne, nous pourrions ainsi réduire nettement notre pollution. Mon objectif était donc tout à fait louable et cet épisode des Simpsons m’a tout simplement incité à commencer sans plus tarder. 
    J’ai donc essayé (au grand amusement de ma mère notamment) de me priver de viande et de poisson totalement. Pour être précise, comme je mangeais toujours des oeufs et des produits laitiers, j’était plutôt ovo-lacto-végétarienne (comme le définit le grand manitou Wikipédia). J’ai ainsi tenu quelques semaines comme ça où j’ai été vraiment très motivée (je cherchais des recettes végétariennes, je m’intéressais aux produits à base de soja, etc). Et puis, comme je n’ai jamais été très douée en « régime », j’ai vite fait des écarts et, passé les quelques semaines de motivation, j’ai complètement abandonné mon idée ne pouvant plus résister devant ce saucisson qui m’appelait dans le frigo de mes parents. 

     
     
     
    A mon grand désarroi, je suis naturellement comme ça: plus je me prive de quelque chose et plus j’en ai envie, aussi il m’est réellement impossible de faire un régime. Même encore aujourd’hui, alors que je suis intolérante au lactose et que je ne peux plus manger de yaourts, de fromages ou autres produits laitiers, je ne peux m’empêcher de temps en temps de m’acheter une pizza aux 4 fromages. Mon cas est donc complètement désespéré et je vénère réellement les personnes qui y arrivent!

     

    Mais, même si en apparence ce projet a été un véritable échec car j’ai très vite abandonné mes grandes aspirations écologiques, cette expérience n’a pas totalement été inutile. En effet, à présent que c’est à mon tour de faire les courses et de préparer mes petits plats, je peux me permettre de mieux contrôler ma consommation de viande et de poisson. Ainsi, de manière générale, j’achète moins de viandes que de légumes, je n’en mange qu’une fois par jour au maximum et je m’oblige même certains jours à ne pas en manger du tout. J’essaie donc réellement de diminuer ma consommation au quotidien (ce qui en plus est une réelle économie sur le porte-monnaie), sans pour autant me priver par exemple d’un bon burger quand j’en ai très envie! 
    ***
    Et vous, que pensez-vous du végétarisme? Êtes-vous ou avez vous déjà tenté de devenir végétarien(ne)? Racontez-moi vos expériences… 
    Cynthia de 1001 projets.

    4 COMMENTS

    1. Coucou ton article est très sympa, moi-même je ne mange pas de viande par contre je mange du poisson, car je n’habite pas seule et c’est compliquer d’imposer sa façon de manger quand on ne fait pas la cuisine. Je trouve ça bien que tu ai essayé, ça prouve que tu as de la volonté malgré tout, même si ça n’a pas marché ! On ne peut jamais dire que quelque chose n’est pas pour nous tant que l’on a pas essayé ! (Et je suis une fan inconditionnelle des Simpsons aussi :))

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here