☆ BLDS 23 : Leur complicité naissante ☆

0
11
views
J’ai toujours su et nous avons toujours été d’accord avec M. Plume pour dire que l’on voulait des enfants d’âges rapprochés.

En revanche, ce que l’on ne savait pas, c’est que certains jours ce serait aussi sportif !


La fratrie
On rêve tous d’une fratrie où les enfants s’entendent en parfaite harmonie, en réalité cette harmonie n’est pas forcement toujours au rendez-vous …

Tout n’est pas forcement toujours blanc ou noir, certains jours c’est un peu « Je t’aime, moi non plus ». On peut aussi qualifier ça comme de l’amour vache…

Parfois nous nous fâchons ou nous craquons parce-que « Oui » c’est fatiguant d’avoir des enfants, il faut bien l’avouer !

Une complicité de plus en plus forte
Mais à côté de cela, il y aussi tous les bons côtés ! On peut se réjouir tous les jours de les avoir prés de nous, de les voir ensemble, apprendre à s’apprivoiser mutuellement, s’amuser, se soutenir, (y compris dans les bêtises grrr), de les entendre dans de grandes parties de rigolades. Ce que j’aime plus que tout, c’est de voir M. Max aider sa petite sœur et lui apprendre des « choses de grands » !

Il adore ça et le fait très sérieusement, je doit avouer que dans ces moments là il est aussi très fier de lui ! (Et nous aussi :p)

Les deux frère et sœur cherchent constamment à être l’un avec l’autre, toujours assis côte à côte, toujours sur le même jeu, ce qui d’ailleurs engendre bien des disputes… Heureusement elles ne durent jamais très longtemps.

Le futur s’annonce prometteur avec les deux car petite sœur à un caractère bien trempé et je ne doute pas qu’elle se fera bien entendre !

Quand je regarde mes enfants, je vois le pouvoir de la fratrie et ce côte magique, je les envie et j’espère vraiment qu’ils le garderont le plus longtemps possible.

 ***
 Et chez vous comment ça se passe ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here