♡ 5 raisons d’aller voir (absolument) Room ♡

0
76
views

Primé aux oscars ou encore aux Golden Globes pour la performance remarquable de Brie Larson et en salle depuis le 9 mars, vous n’avez pas fini d’entendre parlé de Room! D’ailleurs c’est le sujet de l’article du jour, vous n’y échapperez vraiment pas. A la place de vous faire une énième critique dessus (des sites/blogs le font beaucoup mieux que moi), je vous propose 5 raisons d’aller voir absolument ce film pour lequel j’ai eu un véritable coup de cœur et qui est actuellement encore dans pas mal de cinéma!

 Pour ne pas que vous soyez perdus, si vous souhaitez en savoir un peu plus avant de commencer:
Synopsis (Wikipédia):
Joy (Ma) et son fils, Jack, vivent enfermés dans la « Room », le seul « monde réel »
que l’enfant ait jamais connu. Ils y partagent un lit, des toilettes,
une baignoire, la télévision et une cuisine rudimentaire. Dans cette
pièce à la porte verrouillée, avec un velux comme seule fenêtre, Ma
assure, autant qu’elle le peut, l’éducation et la sécurité de son fils.
Ils sont approvisionnés régulièrement par « Vilain Nick » (Old Nick), qui visite la chambre tandis que Jack dort caché dans une armoire. Alors que Jack vient de fêter ses 5 ans, Ma décide de lui expliquer qu’il existe un monde à l’extérieur de ces murs et comment elle est arrivée dans la pièce…
 Bande annonce (VO):

5. Les performances bluffantes des acteurs
On peut dire que Brie Larson mérite entièrement son oscar après avoir vu ce film. Elle incarne à merveille le rôle de Joy, mère du petit Jack avec lequel elle vit emprisonnée depuis 5 ans. Le personnage en lui-même est touchant, car la mère fait tout pour que son enfant ait un semblant de vie normale, pour lui créer un monde même si celui-ci tient dans 7 m². Au-delà du personnage, Brie s’est très bien appropriée ce rôle et parvient à nous transmettre les émotions de Joy entre espoir, tristesse, colère et joie. Un méli-mélo d’émotions donc sur lesquels je reviendrais un peu plus tard.
On peut aussi noter la jolie performance de Jacob Tremblay, âgé seulement de 9 ans mais qui incarne déjà avec brillance le jeune et insouciant Jack. Un grand acteur en devenir donc…
4. L’histoire est inspiré de faits réels
Avant de me renseigner un peu plus sur Room, je savais que le film était tiré d’un roman d’Emma Donoghue mais j’ignorais totalement l’histoire racontée s’inspirait d’un fait divers. Cette sombre histoire, découverte en 2008, a secoué toute l’Autriche et même le monde entier! C’est par un pur hasard qu’a été retrouvé Elisabeth Fritzl, séquestrée et violée depuis 24 ans dans l’abri anti-atomique de sa propre maison par son père. Père également de ses sept enfants. 
L’histoire raconté dans Room n’est que légèrement inspiré de cette histoire et les auteurs ont choisi de se concentrer sur la relation entre Joy et son fils. Toutefois, en sachant ça, je pense que l’expérience que l’on peut avoir en tant que spectateur est bien différente. Le film en est d’autant plus terrifiant qu’il est inspiré d’une histoire vraie. Et l’atmosphère d’autant plus lourde. En le regardant, on ne peut penser que ça s’est passé pour de vrai, en pire et se rappeler le triste destin d’Elisabeth…

Source: Trilbee
3. Une atmosphère particulière
Avant de continuer un peu plus loin et de vous dire les deux dernières raisons expliquant pourquoi Room est un film génial, je trouvais qu’il était important que je m’attarde un peu sur l’atmosphère vraiment propre à ce film. En effet le film est essentiellement raconté par l’enfant, mais derrière son insouciance et sa naïveté touchante, on sent l’atmosphère lourde de la détention. Une grande partie du film se passe dans cette toute petite chambre de 7 m² comprenant une armoire, un lavabo, une baignoire, une cuisine, une télé et un lit qu’ils doivent partager. Prenez quelques minutes pour imaginer la grandeur de cette pièce ou plutôt sa petitesse. Vous avez certainement chez vous une pièce qui fait cette taille, votre cuisine peut-être, votre chambre (comme moi)? Maintenant, imaginez que vous devez rester confiné dedans pendant sept longues années, seule puis avec votre fils. Vous n’avez jamais la possibilité de sortir de ce petit espace. Étouffant non? Eh bien cette sensation est parfaitement reproduite dans le film. En effet, c’est brillamment que la réalisation alterne des plans larges, des flash-backs respirant la liberté pour mieux nous étouffer quelques secondes plus tard, une fois de retour dans cette minuscule pièce…

2. Un thriller haletant

Quand j’ai poussé les portes de la salle du cinéma, je ne m’attendais vraiment pas à aller voir un thriller. Mais c’est bien ce qu’est le film. Nous sommes tenues en haleine pendant près d’une heure. On ressent précisément les mêmes émotions que les personnages. On est cramponné à notre siège de cinéma, se demandant sans cesse Comment vont-ils s’échapper? Vont-ils même y arriver? Si oui, comment vont-ils se réadapter?. Et quand le moment de résolution est sur le point de se produire (vous verrez de quoi je parle en voyant le film), on ne fait plus un geste. C’est à peine si on ose respirer. On est immobile, fasciné, terrifié, comme si notre vie en dépendait.
Source: Business Insider
1. Des émotions par centaines
Cela faisait pas mal de temps que je n’avais pas pleuré devant un film. Et pourtant, Room est bien différent, j’ai environ quatre fois eu la gorge noué et les larmes presque en train de couler. Parce que Jack crie qu’il déteste sa mère, réaction tout à fait saine en vue du moment, mais qui ne peut que vous briser, vous spectateur, qui n’avez pas 5 ans, qui en savez bien plus que lui et qui a pu se rendre compte de tout les efforts et du zèle de la mère pour son fils. Parce que Jack dit à sa grand-mère qui l’aime, et vous vous mettez à pleurer avec la concernée, parce que c’est beau, parce que c’est touchant. Je vous passe les autres scène pour éviter de vous gâcher votre film en vous en disant trop mais à certains moment on pouvait sentir la crispation dans toute la salle comme la peine, ce qui est souvent rare. Certainement la musique qui résonnait très fortement y était pour quelque chose. Une raison d’aller le voir au cinéma donc. Rien que pour ça. Remarque, vous pourrez pleurer à chaudes larmes seule, dans votre canapé…
Cependant, la tristesse n’est pas l’unique émotion que vous ressentirez. Vous partagerez les joies diverses de Joy et Jack, comme leurs colères, comme leurs peurs. Rien que pour ça, ça vaut vraiment le coup d’aller le voir! 🙂
Pour conclure, je vous conseille de foncer les yeux fermés d’aller voir ce film. Pour ma part comme je vous l’ai déjà dit c’est un véritable coup de cœur et je risque d’ailleurs de le revoir beaucoup plus que je ne le pense! Je ne pense vraiment pas que vous serez déçus! D’ailleurs dimanche 20, lundi 21 et mardi 22 c’est le printemps du cinéma, ce qui signifie que les tickets seront à seulement 4€! Une raison de plus pour aller voir Room donc! Vous n’avez plus d’excuses!
N’hésites pas à me dire en commentaire si tu as vu ce film, ce que tu en as pensé et si tu comptes le voir! 🙂
Bon visionnage,
Julie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here