☆ BDLS 17: J’ai testé Narvik Escape Games, un jeu d’Escape Room grandeur nature ☆

    0
    10
    views

    Hello les Geeks !

    On se retrouve aujourd’hui pour découvrir ensemble le test de Narvik Escape Games, un jeu d’Escape Room grandeur nature, dans la commune d’Aix-en-Provence.

    Il y a quelques semaines sur le blog, je vous parlais de mon goût pour les Escape Room en ligne, ces jeux de réflexion qui nous plongent dans une pièce fermée à clef, avec pour objectif : résoudre des énigmes pour pouvoir en sortir !

    A ma grande surprise, j’ai eu le plaisir d’être contactée par Nadja Fichter, co-créatrice de Narvik Escape Games, pour venir tester ce tout nouveau jeu. Je savais qu’il existait ce type de jeu à Paris, mais habitant très loin de la capitale, je n’avais jamais pu essayer jusqu’à présent. Après quelques recherches, j’ai été très étonnée d’apprendre qu’il existait déjà trois lieux d’Escape Games à Aix-en-Provence. Autant vous dire que j’ai tout de suite saisi l’occasion ! 

    Nadja et Arnaud, les créateurs, nous dévoilent un peu plus leur projet : 

    Merci pour l’intérêt que vous portez à notre activité et de cette possibilité que vous nous offrez de paraître dans ces deux blogs. Voici nos réponses communes, à mon mari Arnaud et moi-même :
    1/ Bonjour l’équipe Narvik ! Encore merci pour votre invitation. Nous sommes très curieux d’en savoir un peu plus sur vous. Pourriez-vous vous présenter ?  
    Arnaud est gérant de la société Narvik Permis Bateau créée en 2002, ancien sportif de haut niveau en sport automobile (Volant Marlboro 1985) et dans le nautisme (champion de France Jet F1). 
    Travail coopératif, goût du challenge et de la performance, autant de vecteurs inhérents à sa personnalité et à la création de ses activités.
    Il transmet depuis plus de 15 ans dans le domaine maritime de la plaisance. Particularité: il s’attache à mettre en valeur les capacités pour chacun d’accéder à une autonomie dans les formations qualifiantes qu’il dispense au sein de sa structure Narvik Permis Bateau.

    Nadja travaille dans différents types de formations et d’animations pour enfants et adultes, que ce soit dans des domaines ludiques ou bien autour de la culture de l’imaginaire depuis plus de 15 ans également. Sensibles aux mêmes valeurs, ils se complètent et transmettent un état d’esprit commun, que ce soit en famille auprès de leurs 5 enfants ou dans le cadre de leurs activités professionnelles.
    2/ Que faisiez-vous respectivement avant de vous lancer dans l’aventure Narvik Escape Games ?
    Arnaud travaille dans les formations à la conduite des navires de plaisance depuis plus de 15 ans.
    Sa société est leader dans son secteur sur le département 13 avec près de 600 stagiaires accueillis et formés chaque année.
    Il continue naturellement cette activité là en parallèle de l’aventure Narvik Escape Games démarrée en Juin 2015.

    Nadja poursuit aussi son travail d’animatrice et de formatrice au sein d’une médiathèque dans le complexe culturel Pablo Picasso de Martigues.

    3/ Comment est né ce projet de reconversion ?
     

    Nous souhaitions avoir un projet professionnel commun, sans pour autant délaisser nos propres activités respectives. Ce n’est donc pas une reconversion mais plutôt une aventure de partage et de démocratisation d’un concept vraiment apprécié par tous les deux.
    Nous cherchions depuis un moment déjà. Aussi, lorsque nous avons entendu parler de ce concept des jeux d’évasion « in situ », nous avons rapidement pensé que c’était là une évidence. Tout le monde a été mis à contribution et c’est même devenu un véritable projet familial.

    4/ Quelle est l’histoire du nom « Narvik Escape Games » ?
    L’offre est une déclinaison des prestations de Narvik Permis Bateau. Arnaud a choisi de rester cohérent avec son activité et de décliner le concept de l’Escape Game dans le domaine maritime qui est le sien. Les histoires sont donc toutes tirées de faits historiques maritimes réels, c’est un parti pris. Mais pour autant, et c’était aussi l’un des challenges, aucune culture maritime n’est nécessaire pour participer et s’amuser sur nos jeux d’évasion de Narvik Escape Games.

    5/ Vous reconnaissez-vous dans la culture Geek ? Comment cela se traduit dans votre quotidien ?
    On se reconnaît dans la culture de l’imaginaire en général et dans tout ce que cela peut offrir. On se reconnaît aussi beaucoup dans tout ce qui est ludique et les vertus que cela peut avoir pour la cohésion des groupes et la qualité des échanges avec plus d’efficience partagée.
    Par exemple, nous débriefons très largement sur tous ces points dans le cadre des animations de Team Building d’entreprises confiées.
    Quant à notre quotidien, avec 5 ados digital natifs à la maison, le goût du ludique et de l’imaginaire sont omniprésents afin d’être toujours prêt à concevoir une expérience insolite. Alors les traductions sont multiples et innovantes à souhaits…

    6/ Quels sont vos jeux vidéo préférés ?  

    Nous étudions entre autre choses les jeux vidéo pour leur Game Play, nous sommes fascinés par l’immersion qu’ils proposent et les esthétiques que nous pouvons traverser. Nous suivons les tendances avec nos ados et nous sommes plutôt jeux indépendants à titre personnel. A la maison c’est très éclectique, les 5 ados étant tous très différents, nous pouvons traverser Mario Bross, Counter Strike Global Offensive, Call of Duty ou GTA …

    7/ Quels sont les projets futurs de Narvik Escape Games ?
    La création de la seconde salle de jeu prévue au printemps 2016 et intitulée : Uboot 110 Enigma (thématique des sous-marins lors de la seconde guerre mondiale).

    8/ Un petit mot à ajouter ?

    Merci d’être venus et au plaisir de vous revoir sur Aix en Provence dans notre prochaine salle de jeu ! 


    Mon expérience chez Narvik Escape Room :
    Dimanche 21 février, 10h, j’arrive au 2 Boulevard Carnot. Seul un panneau publicitaire permet de deviner qu’un mystérieux Escape Room s’y cache…

    Nous étions une équipe de 6 personnes, accueillies par la souriante Nadja, dans un décor respirant la piraterie. Nadja et Arnaud sont des passionnés et ça se sent : des décors jusqu’à l’histoire, ils ont tout réalisé eux-mêmes.

    Nadja nous dévoile l’histoire de cet épisode d’Escape Room appelé Queen Anne’s Revenge :

    « Avril 1718… La Reine Anne d’Angleterre vous confie une mission pour se venger de Barbe Noire.

    Barbe Noire n’a pas respecté son engagement d’arrêter la piraterie, en contrepartie de l’attribution par la Reine Anne d’Angleterre d’un vaste domaine, de riches terres et… d’une belle épouse en la personne de Sarah, la favorite même de la Reine ! »

    Votre mission, si vous l’acceptez :

    « Marins de la flotte royale de sa majesté la Reine d’Angleterre, vous vous êtes laissés capturer et enfermer volontairement dans le carré du navire de Barbe Noire pour remplir votre mission : retrouver ce précieux coffret de bijoux et parvenir à vous échapper pour le restituer à la Reine ! »

    Nadja nous a donc emmené dans la salle d’Escape Game, les yeux bandés pour garder le mystère jusqu’au bout. Je n’ai pu prendre la salle en photo, secret professionnel oblige mais je peux vous partager mes impressions.

    La salle est relativement petite, je dirais environ 10m² mais l’immersion y est totale : grâce aux éléments de décors très biens réalisés mais aussi par l’ambiance sonore qui s’y dégage. On y entend tout aussi bien des sons marins mais aussi la voix de Nadja, qui nous guide depuis la pièce d’à côté, grâces à de petites phrases très joliment écrites.

    Sur le mur trône un grand sablier d’une heure et c’est le temps que nous disposons avant que Barbe Noire nous jette à la mer ! Commence donc alors une phase d’observation, où nous fouillons et récoltons les différents éléments de décors susceptibles d’être des indices utiles. Mais attention… Il s’y cache aussi des indices trompeurs !

    Nous devons donc faire marcher nos méninges, pour essayer de trouver le mécanisme de cette pièce, en mettant en corrélation différents objets. C’était vraiment sympa car, nous étions au départ livrés à nous-même, sans aucune indication sur où commencer mais grâce à chacun des membres de l’équipe, leurs atouts et leur façon de réfléchir, nous avons tous résolu une partie des énigmes jusqu’à mettre la main sur la poignée de porte salvatrice ! Nous avons même réalisé un très bon score pour un premier essai : 45 minutes ! Bravo l’équipe des Pixels ! 🙂


    Il y a cependant un point important à prendre en compte : le budget.

    En effet, il faut savoir que Narvik Escape Room peut être joué de 3 à 6 personnes, pour une durée maximale de 60 minutes. Si vous souhaitez vous y rendre à 3 le week-end, cela vous reviendra à 32€ par personne. C’est un petit budget mais bonne nouvelle : ce prix est dégressif en fonction du nombre de personne et du jour. L’idéal serait donc de vous y rendre à 6, soit le week-end (23€) ou en semaine (19€).

    A ce prix-là, je trouve que ça vaut franchement le coup, pour une sortie en famille, entre amis ou même pour un anniversaire !

    Pour réserver votre place chez Narvik Escape Games, rendez-vous sur le site internet :

    N’hésitez pas aussi à les suivre sur les réseaux sociaux, pour connaître la suite de leurs aventures :

    Les autres Escape Games à Aix-en-Provence :
    Mystery Escape : http://aix.mysteryescape.com/
    Wescape : http://www.wescape.fr/mystery-escape-aix/

    Alors, connaissiez-vous le concept d’Escape Games ? Pour ma part, j’en suis déjà fan !

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here