❃ Escapade en provence ❃

0
62
views

Depuis que j’ai quitté ma Provence natale pour Paris, je n’ai qu’une obsession : savoir quand j’y retourne.

Voilà presque quatre ans que je suis « montée à la capitale » (expression bien de chez moi !), un choix du cœur puisque j’y ai rejoint mon amoureux. Paris, je m’y sens bien mais c’est une fois là-bas que je me suis rendu compte ô combien j’aime mon coin.
Douceur de vivre, parfums de la garrigue, chaleur et soleil… la Provence a tout l’air d’un petit paradis sur une carte postale :).
Ce week-end, j’y ai fait mon petit tour mensuel et ça m’a donné envie de le partager.
Direction les Alpilles dans la petite décapotable de mon chéri. Nous prenons la direction d’un de ces adorables villages : Les Baux de Provence puis Eygalières. La route serpente entre les champs d’oliviers, les chênes verts et les massifs de calcaire. Nous sommes fin octobre mais il fait encore doux et nous assistons au spectacle de la récolte des olives pour en fabriquer de l’huile.
Petite pause sous les pins
Triumph Spitfire, le petit bolide des 70’s
It’s time to hit the road !!

La route au grand air, ça creuse et rien de tel qu’un bon petit goûter sur la place du village d’Eygalières.
Un lieu de convivialité : le Café de la place
Nous y avons dégusté des Sacristains et je suis retombée en enfance. À plusieurs reprises, j’ai voulu en acheter dans des boulangeries. Grande fut ma déception car aucun n’avait le même goût et la même apparence que ceux que je mangeais étant enfant. Une madeleine de Proust que je fantasme ? Et bien, non car dans cette petite boulangerie d’Eygalières, la recette traditionnelle est préservée : pâte feuilletée, amandes caramélisées, crème frangipane et sucre glace. Une vraie bombe à retardement pour la glycémie mais un pur bonheur pour les papilles !

Les Sacristains, mon souvenir d’enfance
Ces petites douceurs m’ont donné soif et la seule chose qui pouvait me désaltérer à ce moment précis est un Pac à l’eau. Je lis l’interrogation sur vos visages 😉 Le Pac à l’eau est le meilleur sirop de citron jamais inventé ! Très désaltérante, ni trop acide, ni trop sucrée, cette boisson est d’un équilibre parfait. Chaque été j’en bois des verres et des verres mais surtout je ne repars jamais sans une bouteille jalousement conservée car je n’en ai jamais trouvé en île de France.
Pac à l’eau, le meilleur sirop de citron
J’espère que ces quelques lignes vous donneront envie de découvrir ce petit bout de Provence. J’aime parler de cette région qui me tient tant à cœur. La prochaine fois, il sera question de lacs aux eaux cristallines et de cascades 🙂

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here