☆ Blogueuse de la semaine 3: Devenir blogueuse de la semaine, ça change quoi ? ☆

1
55
views

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, j’ai l’honneur de vous annoncer que j’ai été choisie par l’équipe de Graines de blogueuses, parmi les nombreuses candidatures, pour être la blogueuse de la semaine. Honnêtement, en posant ma candidature, je n’aurais pas imaginé le devenir un jour. Birds and Brushes n’est qu’un grain de sable parmi tout un désert de blogs qui valent tout autant la peine d’être découverts. Vous me connaissez sûrement un peu mieux maintenant (grâce à mon interview) et savez que je ne suis pas du genre à espérer que les choses tombent du ciel et arrivent en un claquement de doigts. Mes parents m’ont toujours dit « Qui ne tente rien n’a rien » et c’est, à présent, une des devises que je tente d’appliquer au mieux dans ma vie, quitte à avoir des avis négatifs. Je me remets en question sans cesse, contrairement à ce que mes professeurs du supérieur me disaient, bien trop perfectionniste, que cela soit dans ma vie privée ou celle que je peux avoir à partir du blog. Je ne suis jamais satisfaite de rien et j’ai conscience que c’est à la fois un défaut et une qualité.

Il y a quelques temps, j’ai donc posé ma candidature pour devenir blogueuse de la semaine sur Graines de Blogueuses et l’annonce est tombée jeudi matin. Partagée entre l’excitation et la peur de ne pas assurer, c’est avec ces sentiments que je vous écris ces lignes. «Devenir blogueuse de la semaine, ça change quoi?» Il faut dire que les filles de Graines de Blogueuses sont adorables et te mettent à l’aise. Cependant, il y a quelques conditions à respecter pour la rédaction de l’article, ce que je n’ai jamais eu pour le blog. Je vais vous faire une confidence: depuis quelques années, et c’est sûrement l’âge qui fait, avoir des directives et devoir les respecter est quelque chose de difficile pour moi. J’ai toujours été quelqu’un qui aimait guider (et non mener) les gens. Je sais que si je deviens indépendante un jour et que j’ai des salariés, je ne pourrais jamais leur parler avec un ton froid et directif, j’en souffre bien trop. Malgré tout, avoir des directives fait partie de la vie et celles de Graines de Blogueuses sont vraiment très très correctes: les mille mots maximum, une image de minimum 700×500, un article inédit, ça me semble tout à fait logique. Tout ça pour en revenir à pourquoi être blogueuse de la semaine ? Pour se faire connaître, évidemment, diront certains. Bien sûr, personne ne peut nier ce fait mais faire partie d’une équipe, ne serait-ce que quelques instants, m’emballe. Même si j’aime bosser seule, travailler en équipe (surtout si simple que celle de Graines De Blogueuses) me plaisait. Leur concept de laisser la chance à n’importe quel blog aussi. Pourquoi tous les blogs, petits blogs compris, n’auraient-ils pas droit à leur chance ? Pourquoi est-ce que les conditions doivent toujours être si sélectives ? Sous prétexte qu’il faut de la qualité ? Qui ne vous dit pas qu’une rédactrice d’un blog qui vient de naître n’est pas aussi bonne – voir meilleure – qu’une blogueuse hyper connue avec dix mille abonnés ? L’expérience nous jouerait-elle encore une fois des tours ? Devenir blogueuse de la semaine change quelque chose à notre blog. On peut être plus lues, plus mises en valeur par ceux qui nous ont choisi et par les lecteurs. Ça aide et ça nous motive. Parce que, comme au boulot, quand on s’intéresse à nous, à ce qu’on fait, on a envie de donner encore plus. Depuis quelques semaines, j’ai un coup de mou, je ne vous le cache pas. Et avoir été choisie par l’équipe de Graine de Blogueuses me motive à écrire de nouveau. Elles sont arrivées à un moment où j’en avais besoin, comme si elles l’avaient su. Devenir blogueuse de la semaine change tout et rien à la fois. Rien si vous restez honnête avec vous-même et avec vos lecteurs et tout si vous vous trouvez à un tournant dans votre vie bloguesque. Prenez les bonne décisions pour vous, tentez votre chance, vous n’avez rien à perdre.

               

1 COMMENT

  1. Félicitations déjà, j'imagine que tu dois vraiment être heureuse. Je ne connaissais pas "Graines de blogueuses" et quand je clique sur le macaron ça m'envoie vers une page d'erreur. Bref, du coup bon courage pour la rédaction de ton billet 🙂

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here